Diagnostiquer une tumeur du sein : argumenter l'attitude thérapeutique et justifier le suivi du patient

Le cancer du sein naît des cellules de l’appareil sécrétoire du sein constitué des lobules et des canaux galactophores. Dans une première étape l’évolution est intra-épithéliale, sans franchissement de la membrane basale, définissant les cancers in situ. Quand il n’existe pas d’invasion de la membrane basale l’évolution est exclusivement mammaire et conditionne les modalités du traitement local. Le risque est l’évolution en plusieurs années vers une forme de cancer invasif qui constitue la pathologie étudiée dans le ce chapitre. La diffusion des cellules néoplasiques est alors possible par voie vasculaire et/ou lymphatique à l’ensemble de
l’organisme expliquant la prise en charge multidisciplinnaire de cette pathologie.



0 commentaires :

Enregistrer un commentaire