Tumeurs de l’estomac

Dans certains pays comme le Japon, la fréquence élevée de la maladie justifie un dépistage de masse (transit baryté, puis endoscopie). En France, le cancer de l’estomac a vu son incidence décroître ces dernières décennies, probablement en rapport avec le mode de conservation des aliments par le froid et une alimentation plus riche en légumes et fruits frais. Les cancers de l’estomac représentent 6 à 7% des causes de décès par cancer. Il n’y a pas de dépistage de masse ; on devra donc porter un diagnostic précoce.
Au début du XXe siècle, la localisation distale était prédominante, actuellement, c’est la localisation proximale qui est le plus souvent rencontrée.
Le cancer de l’estomac touche deux fois plus souvent les hommes que les femmes. L’âge moyen de survenue se situe entre 45 et 65 ans.



0 commentaires :

Enregistrer un commentaire